La Toison Rouge

26 novembre 2010

MOBILISATION CONTRE LA DICTATURE DE LA BEAUTE

MANIFESTATION

SAMEDI 4 DECEMBRE

CAEN

18H - HÔTEL DE VILLE

Posté par latoisonrouge à 11:24 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


25 novembre 2010

ON N'EST PAS DES DINDES

Voici un texte publié par quelques féministes à propos de l'élection de miss France, texte corrigé par les miss elles-mêmes ;)

tractcorrigemiss

Le tract diffusé le lundi 22 novembre :

 

C’est peut-être bientôt Noël, mais nous ne serons jamais des dindes……

 

Compagnons de toutes formes et de toutes beautés, c’est le moment de sortir les armes : les Miss  (alias la milice nationaliste barbie-zombie) tentent de prendre possession de nos rues…

Mais, au fait, c’est quoi une Miss ?

Jadis, avant d’être Miss, c’était un être humain, propriétaire de son vagin, avec peut-être des rêves et des émotions. Mais au fur et à mesure des années, elle a été vidée de toute sa substance créative et subversive, pour devenir ce corps creux, façonné par l’attaque constante des pouvoirs en place, le patriarcat et le capitalisme…

Les Miss, ce sont les femmes telles que les souhaite le patriarcat : de magnifiques femmes objets, incarnées dans ces corps soumis sans profondeur ni émotion, affichant perpétuellement un sourire vide de toute humanité, censé nous faire briguer la condition de femme esclave.

Les Miss, on ne leur demande pas de penser, juste de bien faire bander.

Les Miss offrent des corps plastiques mesurables et identiques qui ne sont plus qu’objets à évaluer, acheter ou vendre. Marchandises parfaites, dans notre monde aseptisé.

Les Miss ce sont les soldates de la dictature d’une certaine norme de la beauté.

Nous, on rejette ce monde.

Nous, on trouve qu’on est vachement belles et vachement beaux, parce qu’on cherche à libérer nos corps de ces prisons morbides.

On n’a pas envie d’être lisse mais de lire nos histoires dans nos chairs, que le temps, nos luttes, nos amours, nos tristesses laissent des marques, des traces, et que l’on puisse se les raconter.

On n’a pas envie de se pourrir de plastique pour devenir identiques, vendables. C’est beau aussi les rondeurs, les failles, les cicatrices, parce que c’est unique, inchiffrable.

On a envie, aussi, de bander, de faire bander, mais en refusant de limiter nos imaginaires à une sexualité où l’homme viril et hétéro est roi.

Nous, on se revendique féministes et libertaires,

dans nos esprits, nos tripes et nos tétons,

alors les Miss, on les emmerde et le patriarcat et le capitalisme avec.

Des copines, et des copains…


Posté par latoisonrouge à 06:26 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

19 janvier 2010

emission de radio "libre antenne"

jeudi 21 janvier 2010 à 20:00

CAS Libres est une émission de radio « libre antenne » sur les questions
des sexualités, des corps, des relations affectives (et bien d’autres
choses encore !) Sans tabou, ni jugement !

    Appelez-nous au 04 76 09 09 09 !

    Passez à l’antenne pour poser vos questions, témoigner de vos
expériences…

CAS Libres en direct tous les 1er et 3ème jeudis du mois, de 20h à 21h sur
Radio Kaléidoscope 97 FM (Grenoble) et partout sur
http://cas-libres.poivron.org/archives/ (écoute en direct et
téléchargement des émissions précédentes).

Les objectifs de cette émission sont de créer un espace d’expression et
d’écoute sur des questions intimes et de proposer une alternative aux
émissions de radio existantes sur ce sujet (émissions qui nous donnent
l’illusion d’une liberté sexuelle tout en nous offrant une vision réduite
et normative des rapports amoureux et sexuels).

Nous souhaitons que chacun·e puisse se ré-approprier l’espace intime si
souvent rempli par des « experts » et des « spécialistes », qu’ils soient
médecins, psychologues…

Ainsi, nous désirons donner une place valorisante à la sexualité et aux
relations amoureuses, souvent au centre de nos vies quotidiennes. Nous
discutons d’informations pratiques (contraception, Infections Sexuellement
Transmissibles…) et écoutons sans chercher à tout prix de réponse à tout,
sans jugement, mais toujours en pointant l’importance de notions comme le
consentement et le choix des personnes à disposer d’elles-mêmes.

L’idée est de laisser place à des points de vue différents, tout en
rappelant des « fondamentaux » :
- la valeur « pro-choix » (disposer librement de soi-même)
- l’importance du consentement dans nos relations
- dépasser les normes et les jugements qui nous contraignent.

La subtilité étant, à travers un discours « pro-choix » à visée
émancipatrice, de ne tomber ni dans l’idéologie libérale (ex. : « tout se
vaut, chacun·e fait ce qu’ille veut ») ni dans l’établissement de
nouvelles normes.

Merci de parler de cette émission de radio autour de vous !

Pour nous contacter : cas-libres AT poivron.org


--
Féministes pour la Réappropriation de l'Avortement, des Sexualités et de
la Contraception.

Posté par latoisonrouge à 12:54 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

entretiens de trois membres des FRASC

Bonjour, ceci est la retranscription d’un entretien entre Les Renseignements Généreux et Pif, Paf et Pouffe, trois membres du collectif FRASC. Il s’agit du septième numéro d’une série d’interviews grenobloises.

********

PIF, PAF ET POUFFE, DES FRASC, Féministes pour la Réappropriation des Avortements, des Sexualités et des Contraceptions

http://grenoble.indymedia.org/2009-01-25-Interview-grenobloise-7-Pif-Paf-et


Posté par latoisonrouge à 12:50 - - Permalien [#]
Tags : , ,

03 janvier 2010

Genderqueer ou les légendes urbaines de ma jeunesse

Un très beau texte sur les Genderqueer, écrit par l'auteurE du blog "Swedish Sins" :
http://swedish-sins.blogspot.com/2010/01/genderqueer-ou-les-legendes-urbaines-de.html


"Genderqueer ça veut dire qui rentre pas dans la norme binaire du genre. Ca ne se définit pas en termes d'opérations, d'appareil génital, de chromosomes, d'hormones, de papier d'identités etc...
Genderqueer c'est une expérience, celle de la subversion.
... et du prix qu'on paye pour celle-ci, choisie ou pas, du prix qu'on paye pour tenter de nous exprimer.
Parfois j'ai l'impression qu'être genderqueer c'est toujours être une légende urbaine.
"

butler_judithL'occasion de vous conseiller la lecture du révolutionnaire Gender Trouble (1990) de Judith Butler (cf. photo).
En français : Trouble dans le genre. Le féminisme et la subversion de l'identité, 2005 (traduit par Cynthia Kraus, préfacé par Éric Fassin).

Posté par latoisonrouge à 14:02 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


25 novembre 2009

Journée de solidarité contre les violences faites aux femmes (discours)

Il paraît que la France est un pays en paix ?

Alors comment se fait-il que tous les deux jours, une femme meure sous les coups de son conjoint ?

A cette banalisation de la violence conjugale, nous répondons : RÉSISTANCE !

Il paraît que la France est un pays en paix ?

Alors comment se fait-il que plus de 50 000 viols soient commis en France chaque année ? Et ce n’est pas tout :
Seul 1 viol sur 10 fait l’objet d’une plainte. Seule une plainte sur 10 aboutit à une condamnation du violeur.
Cela signifie que 99 viols sur 100 restent impunis !

A cette normalisation du viol, nous répondons : RÉSISTANCE !

Militantes_feministes

Il paraît que la France est un pays en paix ?

On nous fait croire, à grands coups de campagnes sécuritaires, que la menace vient de l’extérieur :
les autres, les agresseurs étrangers, les violeurs asociaux, les terroristes, les immigrés misogynes…
Tous ceux qui menacent la belle patrie française.
On nous dit que la France n’élève que de bons pères de famille.

Ces pères qui nous disent tous les jours :
Tremblez, femmes, l’ennemi est dans la rue !
Ne sortez pas, femmes, l’ennemi, c’est l’inconnu !
Restez à la maison, femmes, c’est ce qu’il vous faut.
Profitez-en pour nous faire des gâteaux et des marmots !

Il paraît que la France est un pays en paix ?

Pourtant ce qui nous fait mal, c’est à l’intérieur.
Dans nos maisons, dans nos familles, parmi nos proches.

Mon papa, décide tout pour moi.
Mon tonton, me tripote parfois.
Mon chéri, lève la main sur moi.
Mon patron, m’exploite, mais pour quoi ?

A l’éducation répressive qui nous dit d’être passives,
A ces coups au quotidien qui nous disent qu’on ne vaut plus rien,
Au système et au capitalisme, qui piétinent nos vies et notre idéalisme,

Nous répondons :
SOLIDARITÉ !
AUTO-DÉFENSE !
RÉSISTANCE !

20 novembre 2009

Journée de solidarité contre les violences faites aux femmes

Dans le cadre de la journée nationale contre les violences faites aux femmes :

Manifestation nocturne
Mercredi 25 novembre
20h, place Bouchard


proposée par le groupe féministe de Caen « la Toison Rouge »


Nous n'avons pas toutes été violées? Mais qui n'a pas été harcelée, insultée dans la rue ou au travail? Qui n'a pas dû accepter un rapport sexuel non désiré avec son ami/mari? Qui ne s'est pas interdit de sortir ou voyager par peur de menace, d'intimidation ou de chantage affectif? Qui n'a pas été agressée par la publicité et la pornographie qui vendent notre corps?

Marchons la nuit pour ne plus nous faire marcher dessus le jour!!!
Non, les violences n'ont pas d'heure et elles sont partout!

Affiche_SolidariteEn tant que femmes, nous sommes tous les jours les cibles d'agressions, sous des aspects très variées. L'usage de la violence est culturellement renforcé par le culte du virilisme qui empêche les hommes d'exprimer autrement leurs émotions.
Ainsi, 1 femme sur 5 a été victime de la violence de son compagnon au moins une fois dans sa vie.

Au moins 50000 viols sont commis en France chaque année, dont plus de 90% des victimes sont des femmes; et ce chiffre est largement sous-évalué (un peu plus de 8000 seulement sont recensés « officiellement »).
L'âge et l'apparence extérieure dite attirante ou séductrice (maquillage, talons hauts..) ne sont en aucun cas des facteurs déterminants, contrairement aux préjugés.

En tant que femmes, on nous assomme de règles de conduites qui restreignent nos libertés : « ne mets pas de minijupe, tu provoques! » ou « ne sors pas toute seule le soir! ». si on ne suit pas ces règles, on est culpabilisé et rappelé à l'ordre.

Par ailleurs, dans ¾ des cas, la victime connaît son agresseur. Très souvent, le violeur n'est ni étranger, ni célibataire, ni asocial, ni impulsif. En général, marié, avec des enfants, il est parfaitement intégré à la société.

Nous manifestons contre toutes les violences faites aux femmes, qu'elles se passent dans la rue, au travail ou chez soi.
Nous combattons les mutilations sexuelles, les mariages et la prostitution forcés.

La violence des hommes contre les femmes ne connaît ni classe, ni culture, ni appartenance politique, ni religion, en France comme ailleurs. Notre solidarité non-plus!!!

1 femme meurt tous les 2 jours suite à des violences conjugales!
Dans le monde, 1 femme meurt encore toutes les 7 minutes suite à un avortement clandestin!

A toutes les violences qui sont subies par les femmes s'ajoute une forme de violence dont souffrent spécifiquement les lesbiennes : l'homophobie.
Le taux de suicide des jeunes est 4 fois plus élevé chez les lesbiennes!

La transidentité est toujours officiellement considérée comme une maladie mentale, et tous les 3 jours, une personne transgenre est assassinée dans le monde!

Nous refusons la culpabilité et la peur inculquées dans la culture et l'éducation, et nous refusons de nous plier à ces lois d'exclusion et ce contrôle social qui nous rendent encore plus vulnérables aux violences masculines.

Nous dénonçons l'économie capitaliste qui écrase d'abord les femmes (bas salaires, harcèlement, temps partiels imposés...).

Nous voulons être libres de nos actes, de nos choix, et de dire NON!

Riposte, autonomie et résistance !!!

Association locale du Mouvement pour le Planning Familial – 11 place de la demi-lune – Caen – 02.31.82.20.50
SOS Viols (anonyme et gratuit) 0800.05.95.95
SOS Femme Violences Conjugales (gratuit) 39.19
Toison Rouge : http://toisonrouge.canalblog.com 

15 juillet 2009

L'hétéronorme en Suède

Du 27 juillet au 2 août, à Stockholm, c'est la semaine de la Fierté LGBTQ.
All_k_rlek__r_bra_k_rlek
La "Stockholm Pride" est organisée chaque année pendant l'été et rassemble de plus en plus de monde : les Suédois accueillent de nombreux manifestants de pays voisins qui n'ont pas la chance de pouvoir défiler dans leur pays, comme c'est le cas par exemple en Pologne ou dans les pays baltes.
Cette année, entre autres événements culturels (concerts, conférences, expositions, projections de films, débats, ateliers, etc.), la Stockholm Pride met en avant la thématique de l'hétéronormativité.

L'hétéronormativité, c'est une structure sociale qui contraint tous les individus à se conformer au moule de genre. Un moule qui impose aux enfants d'avoir un sexe masculin OU féminin, puis de se comporter de façon virile OU féminine en fonction de ce sexe, et enfin d'aimer le sexe opposé. (Un article très intéressant sur l'hétéronormativité écrit par une activiste queer française expatriée en Suède, justement)

Et cette hétéronorme est partout, elle pollue notre quotidien d'une façon tellement insidieuse qu'elle est devenue comme naturelle pour qui n'y fait pas attention. Nos costumes de genre nous collent comme une seconde peau, et c'est sans réfléchir que la plupart de nous les enfile chaque matin sans se poser de question et sans même savoir qu'il en existe d'autres.

Et pour tou-te-s ceux et celles qui veulent changer de costume, se déguiser autrement, ou même se balader à poil, la réprobation sociale les attend, les jugements négatifs, les insultes, et le reste.

C'est pour ouvrir le débat sur l'hétéronorme en Suède, pays où le féminisme s'est institutionnalisé (au point qu'on se gargarise souvent des bonnes notes en matière d'égalité des sexes, alors que tout est loin d'être réglé...) mais où la question de l'hétéronormativité n'est pas encore très reconnue, que la Stockholm Pride a produit ce joli petit clip de 45 secondes :

"Hur påverkar heteronormen dig?" = "Quelle influence a l'hétéronorme sur toi ?"

Bienvenue à la Stockholm Pride, du 27 juillet au 2 août 2009 !


Photo: "All kärlek är bra kärlek", "Tout amour est bon à prendre", Stockholm Pride 2008.
Pleeeein de trucs à lire sur le site de la Stockholm Pride, particulièrement riche et réussi, et bilingue suédois/anglais : http://www.stockholmpride.org/

Posté par latoisonrouge à 02:58 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 juin 2009

Manifestations féministes en Iran

Une pensée chaleureuse et émue aux féministes iraniennes qui, en plein bouleversement national, se battent contre l'apartheid sexiste et organisent des manifestations pour l'égalité des sexes.

Keep on fighting, girls!

Posté par latoisonrouge à 18:09 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

06 juin 2009

Et le généreux milliardaire est...

La nouvelle fait la Une de tous les journaux en Suède : un mystérieux donateur à offert 1 million de couronnes suédoises au premier parti politique féministe du monde, deux jours avant les élections européennes. Jeudi 4 juin, Gudrun Schyman, principale candidate d'Initiative Féministe* au Parlement Européen, annonce avoir reçu un coup de fil de quelqu'un qui l'a entendue parler des problèmes de démocratie dans ces élections.

Le système électoral suédois contraint les petits partis (ceux n'ayant pas obtenu 1% aux précédentes élections) à financer eux-mêmes les bulletins électoraux, mais surtout à organiser seuls leur distribution dans tous les bureaux de vote du pays. Pour Initiative Féministe, premier parti politique féministe du monde créé en 2005, c'est un vrai casse-tête : il faut compter sur la bonne volonté et la motivation des militants qui sillonnent les routes de Suède dans leurs propres voitures, pour déposer leurs bulletins dans les bureaux de vote.

Autre problème en arrivant sur place : certains bureaux refusent les bulletins (???), les jettent ou les dissimulent (là-bas, sur la petite table...), empêchant ainsi les électeurs de faire leur choix librement. Et en cas d'absence de bulletin du parti choisi, les informations sont floues voire contradictoires pour expliquer aux électeurs qu'il faut écrire en toutes lettres le nom du parti sur un bulletin blanc. Pas d'abbréviation, pas de nom de candidat... Les responsables des bureaux de vote ne savent parfois pas communiquer ces informations aux électeurs.

SchymanGudrun Schyman, donc, qui fait campagne pour le parti Initiative Féministe, a souligné ces problèmes de démocratie, et s'est plainte depuis plusieurs semaines d'être exclue des débats électoraux, en tant que représentante d'un petit parti. Les grands médias suédois (télévision et presse) ont en effet peu consacré d'articles à la campagne des féministes, qui semble toujours déranger en Suède.

Jeudi soir, soudain, la tempête médiatique commence autour de Gudrun Schyman, après l'annonce de ce don d'un million de couronnes suédoises pour permettre au parti Initiative Féministe de mener une grande campagne médiatique à deux jours du scrutin, et d'informer sur les difficultés dans les bureaux de vote.

Comme Gudrun s'est toujours battue contre le financement occulte des partis, elle convainc le mystérieux donateur de faire son coming-out pour plus de transparence. Le donateur accepte et ils conviennent ensemble que Gudrun annoncera son nom le lendemain soir, dans une émission de la télévision publique SVT.

Vendredi soir, à 21h dans "Aktuellt", Gudrun dévoile le nom de son bienfaiteur...
Il s'agit de Benny Andersson, du groupe de pop suédois ABBA.
benny

La nouvelle fait l'effet d'une bombe. Surprise, étonnement, déchaînement des journalistes, tout le monde est sous le choc. S'en suit un communiqué de presse dans lequel le compositeur et ancien chanteur d'ABBA explique son choix, louant la ténacité et la détermination de Gudrun Schyman qui selon lui, pourrait vraiment faire la différence au Parlement Européen. Cet argent a permis une grande campagne médiatique d'information sur les modalités de vote, et donne un coup de projecteur sur le parti Initiative Féministe, jusque là dans l'ombre.

Espérons que ce coup médiatique permettra au parti Initiative Féministe d'atteindre les 1%, pour obtenir le soutien financier de l'Etat, voire plus....... pour envoyer Gudrun Schyman à Bruxelles !

Élise.


* Initiative Féministe ("Feministiskt Initiativ") est un mouvement politique créé en Suède en 2005, et qui a réussi le tour de force de rassembler tous les courants du féminisme (queer, radical, libéral, socialiste, anarchiste...)
Le mouvement repose sur trois pieds : éducation populaire, militantisme, et parlementarisme. L'essentiel des activités des militant-e-s d'Initiative Féministe est la diffusion du féminisme et des analyses de genre dans la société suédoise, et parfois, la préparation d'une élection. Ce fût le cas en septembre 2006 (législatives en Suède), puis en juin 2009 (européennes), où Initiative Féministe a présenté des listes, reposant sur un programme entièrement pensé à travers la perspective féministe.

Vous pouvez trouver ce programme politique féministe en français (traduction maison ^_^) en version courte, ou en version longue.

Pour les élections européennes, Initiative Féministe a présenté un programme ambitieux (lisible ici en français et en version courte), avec notamment les points suivants :
- Faire de l’avortement libre un droit fondamental humain.
- Une action vigoureuse pour l’égalité des hommes et des femmes.
- Développer le système de protection et d’éducation des enfants dans toute l’Europe.
- Arrêter l’esclavage sexuel.
- La parité H-F dans toutes les organes de l’UE.
- Faire de la questions des violences des hommes envers les femmes une question centrale.
- Respecter le droit d’asile.
- Une Europe laïque où l’église est séparée de l’État.
- Combattre la militarisation de l’UE.
- Une politique climatique avec une perspective de genre consciente.


[Edit]
8 juin 2009
Et voilà, c'est officiel, Initiative Féministe ("Feministiskt Initiativ" ou "F!") fait partie des partis établis en Suède. Avec 2,22% des suffrages exprimés aux Européennes, le parti peut compter sur le soutien financier de l'État pour les prochaines élections (impression et distribution des bulletins électoraux).
70.434 personnes ont osé voter féministe dimanche dernier en Suède, une progression importante depuis les élections législatives de 2006 (où Initiative Féministe, au terme de sa première campagne électorale, avait recueilli 40.000 voix).

Initiative Féministe n'a pas obtenu cette fois de députée européenne, mais il faudra désormais compter sur elle dans le paysage politique suédois. Avec les soutiens exprimés de personalités populaires comme Jane Fonda (actrice étasunienne) ou Benny Andersson (ex membre du groupe pop ABBA), emmenée par la débattrice brillante et excellente rhétoricienne Gudrun Schyman, et défendue par des militant-e-s efficaces et déterminé-e-s, l'Initiative Féministe suédoise amène un changement profond dans la conception de la politique, et promet des débats passionnés dans les années qui viennent, en Suède et au delà des frontières suédoises. (Une branche espagnole d'Initiative Féministe a été lancée au printemps 2009 !)

GO F!